www.cafe.edu

EXPLICATION DE TEXTE

Comment expliquer un poète comme Guillaume Apollinaire? Déchiffrer le texte? Inventer des sens? Se mettre à sa place? On lit, dans la Chanson du Mal-aimé les trois vers suivants.
Amour, vos baisers florentins
Avaient une saveur amère
Qui a rebuté nos destins
.
   Est-ce une allusion à une rupture? La mélancolie teinte plus d’un des poèmes d’Alcools.
Fragment autobiographique. Guillaume avait rencontré Annie en Allemagne, et le père de celle-ci, un pasteur anglican, avait cru devoir faire partir sa fille jusqu'aux États-Unis pour qu’elle ne revoie jamais ce Français sans grande moralité à ses yeux. «Et je ne savais pas que c’était un si grand poète» déclarera-t-elle naïvement des années plus tard. Mais revenons au mal-aimé.
   Ces trois vers ne sont-ils que cela: du regret? Ce qui fait l’atmosphère particulière du premier recueil d’Apollinaire vient-il surtout de la passion perdue, de la puissance du souvenir? Et faut-il alors chercher l'origine de ce qu’il y a de poétique dans ces trois vers du côté du passé et du vécu autant sinon plus que du côté du texte, de la forme, ou de l’imagination du lecteur?
   Piste: la formation de la dissertation à l'oeuvre littéraire début et module la Poésie interaction 18.

Ceux qui envoient leur réponse reçoivent une proposition et parfois un courriel adapté à leurs questions.

Réponse:
Adresse électronique (courriel):

Lecture précédente.

Il y a une littérature qui cherche à tout dire (le Ramayana, les sagas, Balzac, Tolstoï) et une autre dont l'objet serait d'en dire le moins possible (le haïku, Queneau, Robert Pinget, l'alittérature). Quelle est la tâche de la littérature?

1. Surtout de fuir la littérarité, où elle ne ferait que s'enrouler sur elle-même. Les tragédies de Voltaire devaient lui assurer le succès. Leurs modèles, Corneille et Racine, seuls subsistent.
2. On pénètre dans la perception du monde par les autres au moyen de la fiction partagée.
3. S'exprimer. S'affirmer. Prendre position et faire valoir ses droits sur les choses, les êtres, l'essence universelle et le réel en préparation.
4. Il n'y a pas de tâche de la littérature. Il n'y a même pas de littérature, à proprement parler. La beauté des textes est dans leur usage pur et simple, où qu'il soit, tel qu'il est, en toute occasion. Aucune limite.

CORRIGÉ EXEMPLATIF
DÉLIBÉRATION sur le choix 1. Fuir n'est qu'une solution «en creux». On dit quoi éviter. Cela ne dit pas quoi faire.
2. Du monde dans sa diversité mais aussi son unité. De toute façon, il n'y a rien de mieux, dès lors, que la littérature, mais elle reste un moyen.
3. Pourquoi pas? Il y aura des lendemains qui chantent. S'il y en a. Au moins n'est-ce plus limité à du texte, ni à une forme esthétique.
4. Au demeurant, on écrit en vue d'être publié et lu, de plus en plus, dans toutes les langues.
HYPOTHÈSE La littérature, ce ne sont pas que des idées. Mais ce n'est pas leur effectuation: ce serait trop. C'est alors la représentation de leur effectuation (poétique, dramatique, vraisemblable, ornée).
CONSÉQUENCE Cette représentation a quelque chose de plus qu'une effectuation car elle pourrait durer davantage: elle se fixe par écrit ou numériquement, et elle se transmet.
ANTITHÈSE Elle devient par là l'idée des autres, et ceux qui l'ont fait deviennent alors des auteurs, pour l'avenir commun. Curieuse «autorité», qui n'est pas celle de l’État.
SYNTHÈSE Elle est d'abord pour soi, mais aussi pour qui voudra y reconnaître une connaissance de l'être, qu'il y trouve pour lui, finalement.

CONSEILS

Sur feuille libre, noter ses réactions illico, telles quelles, sans peaufiner. On pourra les retravailler quand on les transcrira dans la fenêtre prévue. Citer les passages litigieux pour les critiquer. Se poser les questions habituelles: qui parle ( l'auteur ), dans quel but ( visée ), sous quelles formes ( genre littéraire ), avec quels arguments et quelles preuves ? Analyser, fouiller dans l'index de la CLÉ sur les mots utilisés dans votre analyse, de façon à la pousser plus loin.

Clé des procédés.

Copyright © 2008 C.A.F.É.