www.cafe.edu

OÙ EST MA LOGIQUE?
Tenir compte des raisons des autres et réfuter en connaissance de cause.

Voici les grands reproches qu’énumère devant nous Natalina à propos des défauts de son conjoint.

1. Il se contente de se nourrir toujours de la même façon, du pain et du fromage.
2. En hiver, il reste assis devant la télé et prend du ventre.
3. Il se moque d’elle. Si elle tente de le faire réagir en lui exposant le comportement d’un voisin: “Va vivre avec lui!”
4. Il est frileux. L’hiver, il prend la voiture pour aller au coin de la rue.

Opter pour un des distracteurs ou commenter son hésitation ci-dessous. On reçoit aussitôt notre opinion. Une réponse plus personnelle est possible éventuellement.

Réponse:
Vous pouvez aussi noter ci-dessus une question que vous vous posez.
Adresse électronique (courriel):

Réflexion d'hier

“Cela va sans dire, mais cela va encore mieux en le disant” répétait volontiers mon professeur de littérature. Avait-il raison?

1. Oui, en littérature, certainement.
2. En philosophie aussi, pour la même raison.
3. Dans tous les milieux, il y a des choses que tout le monde sait et se garde soigneusement de dire.
4. Cela dépend des cas.

Notre proposition de corrigé.
DÉLIBÉRATION sur le choix 1. La page blanche ne dit pas grand-chose, même si son ambition est de traduire l’indicible.
2. Dire l’indicible englobe philosophie et littérature, mais tous les arts, et la plupart des religions, surtout celles “du livre” (qui se réclament d’Abraham).
3. Pour toutes sortes de raisons, de respect de la liberté d’autrui, de crainte pour soi, de connivence, ou simplement pour faire comme les autres.
4. En effet, puisqu’on vient de voir des exemples de toute sorte, positifs, négatifs ou mitigés.
AVIS La mitigation est le cas le plus fréquent en tout domaine et les sciences disparaîtraient si elles n’en faisaient pas abstraction systématiquement (sauf quand cela leur permet de se développer).
PRÉCISION Les sciences sont des connaissances partageables du fait qu’elles généralisent certaines observations critériées.
DÉVELOPPEMENT Elles s’étendent à la fois dans la direction de l’explication théorique et dans celle de l’observation des cas répertoriés.

Copyright © 2009 C.A.F.É.